Ah ! Enfin une recette qui ne m'a pas été transmise par mes ancêtres. Il s'agit cependant d'un grand classique, étant dénommés "à la florentine" les préparations aux épinards (en dehors, bien entendu, de la "bistecca alla fiorentina" qui est une entrecôte bien épaisse cuisinée bleue).

Oui, j'utilise du panga. Je sais pertinemment que la façon dont est élevé ce poisson n'a pas bonne réputation. Cependant je n'ai pas pour habitude de gober les doctrines qui se transmettent de bouche à oreille et je ne suis pas la seule. Par ailleurs, je trouve ce poisson bon et pas cher (8 €/kg). Et c'est précisément parce qu'il n'est pas cher que je l'inclus dans ma recette en cette période de crise. Du cabillaud (12 €/kg), du saumon (18 €/kg) ou de la lotte (25 €/kg), si vous en avez les moyens, conviendront tout autant.

 

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 filets de panga surgelé = 3 €
  • 500 g d'épinards en branches surgelés = 0,50 €
  • 1/2 l de lait demi-écrémé = 0,30 €
  • 50 g de farine = 0,05 €
  • 50 g de beurre = 0,30 €
  • 100 g d'emmental râpé = 0,70 €
  • sel
  • poivre
  • muscade râpée

 

Réalisation :

Laisser le poisson se décongeler tranquillement, c'est assez rapide. Il suffit de le sortir le matin pour le repas de midi. Le décongeler à l'avance évite de liquéfier la sauce pendant la cuisson et d'avoir un résultat hasardeux.


Cuire les épinards. Pour ma part je les mets dans une cocotte vapeur pour micro-onde pendant 1/4 d'heure.


Cuisiner une béchamel, tout ce qu'il y a de plus classique : dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux, le saturer avec la farine, mouiller ce "roux" avec le lait et laisser cuire en remuant avec un fouet ou une cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange épaississe. Saler, poivrer, saupoudrer de muscade râpée.


Plonger les épinard dans la béchamel, ajouter une poignée d'emmental râpé, et bien mélanger le tout (vérifier l'assaisonnement).
Verser dans un plat à gratin par-dessus les filets de panga décongelés.


Éparpiller de l'emmental râpé et mettre au four 3/4 d'heure à 200° pour un aspect bien gratiné.

 

 

Et ce n'est pas parce qui ce n'est pas cher qu'il faut mettre vos coudes sur la table !

 

Périco Loso

 Critique gastronomique sur ce blogue.